Faire voler un drone thermographique à Paris

Faire voler un drone thermographique à Paris, une mission presque impossible

Inspection par drone thermographique de la mairie de Paris

Il ne s’agit pas de présomption quand je vous dis qu’il est presque impossible d’obtenir une autorisation de survol de Paris. En effet,  il n’est donc pas étonnant que les autorisations de survol soient rares et très contrôlées. La capitale tient précieusement à son image. Non, nous ne nous vanterons pas d’avoir réalisé les premières images autorisées de Paris, mais d’avoir obtenu la première autorisation officielle de survol par drone thermographique de la ville de Paris.

Il s’agissait de thermographier la Mairie du 14ème arrondissement de Paris.

thermographie du toit de la mairie de Paris

STUDIOFLY a été mandaté par la section locale d’architecture du 14ème arrondissement de Paris et Stonevox, pour exécuter la thermographie par drone des façades et de la toiture de la Mairie, dans le but d’en détecter les déperditions de chaleur. Nous avons également effectué des photos aériennes par drone de la toiture pour en inspecter les éventuelles détériorations.

Ces prises de vues thermiques et d’inspection ont offert un point de vue jusqu’alors inconnu aux architectes chargés des travaux de rénovation de la Mairie du 14ème arrondissement de Paris. Outils d’analyse et de précision, ces prises de vues par drone permettent aux architectes de prévoir avec certitude les travaux et ainsi d’en calculer précisément les coûts.
Alors que ce type d’analyse s’opérait auparavant grâce à des plateformes élevées par grue sur une journée entière (au minimum), cette opération par drone a été rondement menée !
En deux heures et demie, tout était dans la boîte.

Paris 14ème arrondissement Mairie du 14ème arrondissement de Paris, face Sud Mairie du 14ème arrondissement de PAris

STUDIOFLY a collaboré avec Stonevox, la section locale d’architecture du 14ème, avec la Mairie, et avec les autorités délivrant les autorisations de survol, pour effectuer un travail précis de préparation en amont de l’opération.

Nous avons ainsi pu prévoir précisément le , ce qui nous a permis de transmettre aux autorités le tracé exact des rues et zones à bloquer lors de l’opération.

À 8h30, nous arrivons à la Mairie. Un agent nous accueille et met à notre disposition une salle pour préparer notre matériel.

Préparation du drone thermographique devant la mairie du 14ème arrondissement de Paris

À 8h55, les agents de police arrivent pour bloquer les rues et organiser les zones de protection. Avec l’aide des agents de la Mairie et du cabinet d’architecture, toutes les mesures de sécurité sont prises, car il est inenvisageable de survoler les riverains.
Neuf heures : le drone décolle. Il n’y a pas une minute à perdre car le soleil est le pire ennemi de la thermographie.

Nous procédons en tournant autour de la Mairie du XIVe arrondissement de Paris, d’abord avec la caméra thermique. Nous faisons des vols de quelques minutes, permettant d’obtenir les thermogrammes de chaque axe de la Mairie (les quatre faces), nous reposons régulièrement le drone pour nous déplacer, et permettre aux agents ainsi qu’aux zones de sécurité (plots, rue-balises et barrières) de progresser avec nous.

Nous utilisons l’ Octocopter, disposant d’une charge utile de 2 kg, car lui seul est en mesure de porter la caméra spécifique à la thermographie aérienne. Il est cependant rendu captif pour pouvoir voler en ville grâce à une autorisation exceptionnelle.
Nous répétons ensuite l’opération avec un appareil-photo numérique professionnel, équipé d’objectifs dits grand angle et 50 mm, afin d’obtenir différentes valeurs de plans.
Il s’agit d’avoir un point de vue d’ensemble des façades et des toitures, mais aussi des détails de la tôle, des joints et points de jonctions.

Zone de pertes de chaleur filmée par drone thermographique Les toits de Paris filmés par drone thermographique. Des zones à fortes pertes de chaleur. Toits de Paris filmés par drone thermographique

En deux heures trente, l’opération est terminée. Tout au long de la mission, le client a pu contrôler les images et thermogrammes grâce au retour vidéo. Il est donc assuré d’obtenir les points de vues qu’il avait anticipés.

Le drone représente donc une économie de temps et une économie de contrainte (au lieu de bloquer les rues qui entourent le bâtiment pendant une journée, nous n’avons bloqué qu’une heure et demie). Mais le drone représente aussi une flexibilité de prise de vues, une précision en direct, ainsi qu’une vraie économie de coût !

L’opération est un succès !

De par son résultat proprement dit, car la section locale d’architecture a obtenu les prises de vues utiles à l’analyse et à la prévision de la rénovation de la Mairie du 14ème arrondissement de Paris.

Mais aussi pour STUDIOFLY qui a obtenu sa première autorisation de survol dans la capitale, une vraie première pour un drone thermographique !

Drone thermographique

LES DERNIÈRES ACTUALITÉS

ÉNERGIE

INDUSTRIE

BTP

TERRITOIRE

 

Tout les articles

 

Ces articles pourraient également vous intéresser…

logo studiofly audiovisuel

Découvrez notre entité dédié à la production audiovisuelle

logo fédération professionnelle du drone civil - FPDC

Membre de la FPDC

Tous droits réservés | Studiofly | 2021 | CGU | Politique de confidentialité