Thermographie par drone d’un bâtiment

Thermographie par drone d’un bâtiment

Thermographie par drone d’un bâtiment collectif

Studiofly Technologie a procédé à la thermographie par drone du bâtiment « Altitude 240 ». Ce bâtiment de logements collectifs est situé dans le quartier de la Mulatière à Lyon (Rhône-Alpes). Commandité par le Syndic de Coproriété, cette opération de thermographie aérienne par drone a pour but de révéler les déperditions de chaleur et les défauts d’isolation de cet immeuble.

mulatière-thermographie-drone-studiofly

La mission :

L’inspection concerne les façades Nord, Sud, Est, Ouest et la toiture. Elle se déroule sur une demi journée.

Le matériel utilisé est un drone Octocopter rendu captif, chargé d’une caméra thermique FLIR T640BX.

Le drone est un des appareils appartenant à la flotte de drones de StudioFly Technologie. L’Octocopter dispose d’une autorisation spécifique délivrée par la DGAC (Direction Générale de l’Aviation Civile) pour voler en ville en catégorie C. En effet, il est rendu captif par un filin relié à l’assistant opérateur. Cette autorisation est nécessaire car, étant chargé de la caméra thermique, il dépasse le poids autorisé pour le vol en agglomération.

La caméra thermique FLIR T640BX d’une résolution de 640×480 pixel, est une caméra de haute qualité (la plus performante du marché) fournie par notre partenaire en thermographie France Infrarouge.

Le temps de réalisation :

La mission se déroule sur une demi-journée. Le drone a une autonomie de 10 à 15 minutes par vol, et offre donc une efficacité inégalée.

En une demi-journée, il thermographie chaque façade de l’immeuble dans son ensemble et en détail. La toiture est également thermographiée dans sa globalité puis par tronçons. En effet, un immeuble de cette dimension demande plusieurs valeurs de cadre pour obtenir des thermogrammes précis qui serviront ensuite à l’élaboration du rapport de mission et au diagnostic thermique.

Les conditions de la mission :

Des conditions météorologiques précises doivent être réunies pour obtenir une capture thermographique lisible et analysable. Il faut un temps couvert (aucun rayonnement direct du soleil), un écart de température de minimum 12°C entre l’intérieur du bâtiment et l’extérieur, aucune précipitation et peu de vent.

Toutes ces conditions étaient réunies pour la réalisation de l’opération qui a eu lieu le 3 décembre dernier : Temps couvert, vent inferieur à 20 km/h, température extérieure de 4°C.

météo-drone-thermographie

Une analyse des conditions de survol est requise, pour que la mission de thermographie aérienne par drone puisse être réalisable. Il est indispensable de localiser l’espace aérien dans lequel le drone va évoluer.

En effet les vols de drone doivent être opérés en dehors des abords de pistes d’aéroports ou aérodromes, des centres pénitenciers ou nucléaires, des sites SEVESO etc.).

Si le lieu de survol se trouve dans une de ces zones interdites, un protocole d’accord doit être obtenu auprès de la DGAC, en amont de la mission.

Ici la zone aérienne est tout à fait propice au survol du drone :

plan-aéronnautique-drone

 

Les principes de la thermographie infrarouge

Une caméra infrarouge mesure le rayonnement infrarouge émis par un élément. Tout corps de température supérieure au 0° absolu (0° Kelvin = -273,15°Celsius) émet un rayonnement infrarouge perceptible par la caméra. Dans le cas d’interprétation d’un thermogramme de bâtiment, il est important de prendre en compte que la caméra “ne mesure pas directement un niveau d’isolation” ni même une température : il s’agit d’un calcul de température à partir du rayonnement infrarouge émis et des paramètres environnement saisis par l’utilisateur (température apparente réfléchie, émissivité du matériau et température ambiante). D’une façon générale, sur une image thermique, les couleurs claires représentent les températures les plus élevées et les couleurs sombres représentent les températures les plus basses de l’image.

thermographie aerienne par drone

 

Le cadrage thermique :

L’interprétation d’un thermogramme nécessite de se référer à l’échelle de températures qui se situe sur la droite du thermogramme. Cet élément permet de déterminer le cadrage thermique et de pouvoir associer une valeur de température à une couleur. Le cadrage thermique influe directement sur le choc  thermique de l’image alors que les informations de température insérées sont identiques. Ce phénomène est amplifié par les caméras thermiques modernes pouvant détecter des écarts de température de 0,03°C (ex : FLIR T640bx).

Détail-thermographie-aérienne-drone

 

Effectuer une analyse qualitative :

Les thermogrammes remis dans ce rapport permettent de visualiser rapidement les zones faibles du bâtiment. Des pointeurs sont disposés sur l’image permettant de qualifier le degré d’importance d’un défaut. Plutôt que de rechercher une température absolue, il s’agit de mesurer des écarts de température entre plusieurs points. Par définition, une isolation correcte d’un logement implique une homogénéité des températures sur l’ensemble de la surface. Au contraire, des écarts de l’ordre de 10°C en différents endroits sont représentatifs d’une isolation perfectible. Dans certains cas, il est possible de deviner la structure du bâtiment (phénomènes de ponts thermiques).

 

La spécificité du drone :

Pour obtenir des thermogrammes de qualité localisant avec précision les différents tronçons d’un immeuble collectif comme celui dont cette mission a été l’objet, il est nécessaire que le télépilote du drone soit qualifié et sensibilisé aux enjeux de la thermographie aérienne.

Et en effet, les télépilotes de StudioFly technologie, ont de nombreuses expériences sur le terrain à la faveur des différentes missions qu’ils ont exécutées pour des clients comme GrDF, EDF ou Arcelor Mittal.

Ils sont formés par les techniciens professionnels de France Infrarouge. Ils travaillent depuis plusieurs années en étroite collaboration avec ces techniciens spécialisés, ce qui garantit une captation précise et lisible pour l’analyse qui suivra le relevé thermique.

Le service de StudioFly Technologie

Rapport-thermographie-drone

StudioFly Technologie accompagne les missions de thermographie aérienne par drone dans le but de proposer deux types de rapports :

Un rapport de mission : Rassemblant les thermogrammes, la photo classique et les données correspondant à la lecture de chaque capture thermique.

Ce rapport fait aussi mention des conditions de la mission, de la localisation du bâtiment et des données de lecture nécessaires à l’interprétation des thermogrammes.

Ou/et :

 Un diagnostic thermique :

StudioFly Technologie propose également d’inclure dans sa mission de thermographie aérienne par drone la collaboration avec son partenaire docteur en thermographie. Cet expert se déplace lors de la mission de thermographie par drone. Une fois la mission réalisée, les thermogrammes lui sont remis pour l’analyse et l’émission d’un diagnostic.

 

Notre expérience et nos références dans le domaine :

Article : Thermographie par drone pour GrDF

Article : Thermographie pour une usine Renault Trucks 

Article : Thermographie à Brest pour GrDF

Nos références

Comments are closed.